Loading...
    Loading...

    « Je ne savais même pas pourquoi les Algériens s’étaient révoltés »

    A 20 ans, Rémi, Georges, Gilles et les autres se sont retrouvés soldats, appelés au cœur de la guerre d’Algérie. Une guerre sans nom et sans visage, avec son lot d’atrocités et de crimes. A leur retour en France, personne ne leur a posé de questions : ni leurs femmes, ni leurs parents. Comme beaucoup d'autres ils se sont tus.  
    50 ans plus tard, c’est le déclic quand ils reçoivent leur pension d’ancien combattant. Impossible pour eux d’accepter cet argent pour des crimes qu’ils ont commis là-bas. Alors Rémi et ses amis, une bande de vieux paysans retraités du Tarn, fondent la 4ACG, Association des Anciens Appelés d’Algérie Contre la Guerre. Par ce biais, ils reversent leur maigre pension à des associations humanitaires en Algérie. Mais surtout, ils permettent à tout nouvel adhérent de raconter pour la première fois son histoire de la guerre d'Algérie. Des témoignages émouvants et pas militants, qui font la part des horreurs. Des récits durs et d'autant plus nécessaires pour lever les tabous sur une guerre qui n'a jamais dit son nom.

    • Un documentaire de

      Jane Birmant

    • Mise en ligne

      25 octobre 2018

    • Enregistrements

      mai 18

    • Mise en ondes et mix

      Samuel Hirsch

    • Réalisation

      Jane Birmant

    Vous aimerez aussi

    Petits soldats
    Petits soldats

    Petits soldats

    Par Delphine Saltel Delphine Saltel

    L'armée française intervient en Afghanistan depuis maintenant dix ans. Plusieurs dizaines de jeunes soldats sont déjà morts dans un conflit sans nom ni fin. Delphine...

    Soeurs de camp
    Soeurs de camp

    Soeurs de camp

    Par Charlotte Rouault Charlotte Rouault

    Trois prisonnières témoignent de leur passage dans le seul camp français pour femmes - le camp de concentration de Brens, dans le Tarn, qui a fonctionné de 1942 à 1944....

    Puisque les hommes meurent
    Puisque les hommes meurent

    Puisque les hommes meurent

    Par Antoine d'Heygere Antoine d'Heygere

    Alain Hispiwack, 72 ans, vit dans une famille d'accueil à la campagne près de Cognac. Fils d'instituteur marqué par la guerre et des drames personnels, Alain écrit de...

    Description artwork
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    Description image
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    À l’écoute

    Fantazio & Co Épisode 2

    Sex & sounds

    Et si on pouvait enlever les sons du sexe - les gémissements, les orgasmes, les lits qui grincent, les vantardises, les frouts ?

    Lire la suiteLire la suite

    Dans la playlist

    Le son a bien été ajouté à la liste de lecture

    Fermer la popin