La Chute de Lapinville, un nouvel épisode du lundi au vendredi.

 

 

 

    Loading...
    Loading...

    « J'ai une femme, une belle-mère, 5 filles, 20 chats, tous des sauvages »

    Après avoir été dompteur de lions dans le cirque de son père, puis équilibriste dans les rues de Paris, Alexandre Romanès fait la rencontre de Délia, une tzigane hongroise et chanteuse au tempérament bien trempé. « Un soir dans la petite caravane, elle a placé une énorme croix contre sa poitrine nue, et moi j’ai pensé : il faut absolument que je lui fasse un enfant. » Ensemble, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’aventures.

    Âme du cirque tzigane qui porte son nom, Alexandre Romanès raconte sa vie comme un conte d'amour et d'aventures. 
    A retrouver sur la chaîne YouTube ARTE Radio.

    • Une fiction

      de Jérôme Sandlarz

    • Mise en ligne

      07 décembre 2017

    • Entretien, prises de son et montage

      Jérôme Sandlarz

    • Musiques

      Cezame

    • Mise en ondes et mix

      Samuel Hirsch

    • Illustrations

      Miroslav Sekulic-Struja

    ROMANESQUE
    ROMANESQUE

    ROMANESQUE

    Ame du cirque tzigane qui porte son nom, Alexandre Romanès est un conteur hors pair. Il est entré enfant dans la cage aux lions, il a fait du ski nautique avec un éléphant, il a connu l’amour, le monde et la prison. Sa vie racontée par un podcast enluminé et poétique, un vrai cirque à découvrir sur ARTE Radio.
    ROMANESQUE

    Tous les épisodes

    ARTE Radio a aussi son application mobile

    Rester sur le site
    Description artwork
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    Description image
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    À l’écoute

    Fantazio & Co Épisode 2

    Sex & sounds

    Et si on pouvait enlever les sons du sexe - les gémissements, les orgasmes, les lits qui grincent, les vantardises, les frouts ?

    Lire la suiteLire la suite

    Ma liste de lecture

    Le son a bien été ajouté à la liste de lecture

    Fermer la popin